Relaxez-vous en parcourant nos articles

Participez à notre blog

Devenir dépanneur de climatisation

Avec un salaire brut annuel variant entre 25 000 et 30 000 euros, le métier de dépanneur en climatisation peut être assez intéressant. C’est un domaine dans lequel vous aurez la charge de réparer, concevoir et entretenir des équipements frigorifiques. Avec l’apparition des nouveaux appareils électroménagers de toutes sortes, les besoins et les demandes en la matière ne cessent d’augmenter. Mais comment en devenir un ? Là est la question.

Les formations nécessaires

Être un dépanneur de climatisation ne s’apprend pas sur le tas et aux petits bonheurs la chance. Il faut suivre des cours spécifiques pour ce faire. En effet, ce métier exige rigueur et minutie, mais surtout une connaissance des différentes normes et techniques de réparation. Heureusement, plusieurs établissements vous proposent actuellement une formation dépanneur climatisation. Vous pouvez, afin de les suivre, vous déplacez ou simplement vous connectez sur le Net. La tendance penche davantage pour le e-learning actuellement. C’est non seulement moins cher, mais aussi plus pratique, et pourtant vous profiterez de la même qualité d’accompagnement.
Les formations s’ouvrent aussi bien à ceux qui ont eu leur CAP froid et climatisation. Le but étant d’obtenir un BTS fluide, énergies et domotiques avec une option froid et conditionnement d’air ou génie climatique. Des certificats dont vous aurez besoin pour vous faire un nom dans ce métier.

Les qualités à avoir

Une formation dépanneur climatisation ne suffit pas pour devenir un bon professionnel. Dans ce métier, pour optimiser votre activité, vous devez avoir quelques qualités. Notamment, vous devez travailler avec rigueur et minutie. Il importe également d’être organisé et de prendre des décisions rapidement. Enfin, bien évidemment, vous devez aussi avoir des connaissances poussées dans les différentes nouvelles technologies qui sortent sur le marché.
Le dépannage et l’entretien d’un appareil froid sont le gage du confort des particuliers. Vous devez donc savoir établir un diagnostic précis, et ce, rapidement, ainsi qu’un devis personnalisé pour chaque intervention. Ce professionnalisme vous vaudra une belle réputation sur le marché, et donc une meilleure visibilité.

Se faire un nom dans le métier : les différentes astuces

Outre une présence sur le Net et le suivi d’une formation dépanneur climatisation, il y a quelques astuces qui vous permettront de vous faire rapidement un nom dans ce domaine. Comme ailleurs, les professionnels concluent des contrats sur la base du bouche-à-oreille. Et pour une belle réputation, vous devez être professionnel et proposer des services de qualité. Par là, on entend accompagnement des clients à chaque étape de la réparation, et ce, même dans la recherche des pièces de rechange.
Quelques entreprises vous proposent également « le portage salarial ». C’est un contrat à mi-chemin entre un travail en société et l’indépendance d’un auto entrepreneur. C’est-à-dire que vous allez travailler pour le compte d’une entreprise, qui assurera votre prospection et la conclusion des contrats de dépannages. Mais vous ne serez pas pour autant soumis à des horaires fixes. Vous aurez votre propre emploi du temps, à établir en fonction des objectifs annuels que vous souhaitez atteindre. Avec le portage salarial, vous profiterez également de mutuels et de couverture sociale en tout genre. Ce qui n’est pas à minimiser.